Déchets d'oeuvre

Oeuvres de grands artistes réinterprétés avec des déchets de machines HS.

 

je suis influencée par l'art optique cinétique (le pixel, l'illusion, l'anamorphose, la projection d'ombre...).
 
Je réalise des œuvres avec des débris et des intérieurs de machines Hors-service, que je trouve dans les poubelles, décharges et chez les ferrailleurs qui sont mes lieux d'inspiration, ils regorgent de trésors... Mais comment vous en convaincre ?
 
Par des œuvres expérimentales, pour vous démontrer que l’insignifiant, le moche, le rebut peuvent être sublimés et devenir beaux.
 
J'aime jouer avec ces déchets, leurs couleurs, leurs textures, leurs formes parfois insolites...dans mon œil ils sont si beaux et précieux !
 
J'ai alors pensé à une série "Déchets d’œuvre" pour offrir une lecture nouvelle et un peu folle, d’œuvres de nos grands maitres.
je réinterprète alors de grandes œuvres connues de tous pour sensibiliser grands et petits sur notre patrimoine artistique et montrer que l'expression artistique peut se faire avec rien si ce n'est "que l'envie de créer" , et que l'utilisation de matériaux nobles n'est pas nécessaire dans la démarche de rendre l’œuvre précieuse. c'est notre vision du "Beau" qui doit être élargie et accepter que le "Moche" par sa particularité dépasse nos concepts de beauté.
 
Mais je cherche aussi à nous sensibiliser sur nos décharges submergées de machines et d'objets jetables, éphémères, remplacés par la nouveauté futile et ainsi mettre en avant la surconsommation de l'homme.

 

 

 

Déchets d'oeuvre N°1 :  Mona Lisa

 

 
Interprétation de la Joconde de Léonard de Vinci réalisée par l’artiste recycleuse Vérône, à base de résidus électroniques coulés dans la résine et de chutes de tôles pour l’encadrement.
 
A  l'occasion de Festiv'Arts d'Arros de Nay 2017 sur le thème de la transparence, 1er prix d'artistes en herbe.
 
Synopsis de "Déchets d’œuvre 1 : En l’an 4812, les derniers habitants de la terre sont les robots. Ils ont tout créé et solutionné. Ils n’ont plus le devoir de surveiller, de réparer ni d’exécuter. Ils se retrouvent en état figé ! Seul le silence , le calme , l’ordre et l’ennui règnent dans tout l’univers! Après un bug informatique galactique, tout les robots décidèrent de se reprogrammer pour refaire l’histoire et revivre ainsi les moments forts de l’existence humaine.Chacun choisit le lieu ou la fonction pour le quel il avait été conçu, c’est ainsi que « L-2-20-6 » robot archiviste du Louvre Recréa les œuvres avec pour seules matières restantes, Les déchets métalliques et les débris de machines hors services, Regardez-y à 2 fois…car un recto peut-être un verso !

 

 

Déchets d'oeuvre N°2 : Larme d'ordi

 

Interprétation de la "Larme d'or" de Klimt

 

 

 

 

Déchets d'oeuvre N°3 : Regard sur les vis de l'homme

 

Dieu pleure, il se désole de voir ces décharges submergées d’objets morts.

Il constate que le jetable, l’éphémère, le remplacé par la nouveauté futile, sont devenus le mode de consommation de l’Homme et qu’ils lui font perdre pied sur l’essentiel de la vie : Etre en harmonie avec la nature.

Dieu créa les hommes à son image, et à leurs images ils créèrent les déchets !

Tel  le doigt de Dieu qui donna vie à Adam, avec un peu de savoir faire et d’imagination, redonnons vie au rebut !

Inspiration de la fresque « La création d’Adam » de Michel-Ange à la chapelle Sixtine dans la cité du Vatican.

Entièrement réalisé avec des déchets de machine HS et de tôles trouvées chez un ferrailleur.

 

 

 

Déchets d'oeuvre N°4 : Bidons de fuel étoilés.


A découvrir le 19-20-21 Octobre 2018, au Carrousel du Louvre à Paris.


Tableau sculptural de 1,90 m X 1.12 m, réalisé entièrement en bidons de fuel recyclés, sur fond résiné.


Interprétation de "La nuit étoilée" de Van Gogh.

 

 

 

 

 

Déchets d'oeuvre N°5 : 2 secondes plus tard...

 

En 2 secondes, nos vies, nos choix et décisions peuvent changer, et nous faire prendre un autre chemin !

 

Et si les œuvres de nos grands maîtres avaient une suite ?

Mais pouvons nous voir la suite des choses si nous avons peur du changement ?

Pouvons nous voir au delà du 1 er plan ?

 

Interprétation de "Le Baiser" de Gustav Klimt.
Sculpture en résine avec incrustation de nappes électroniques

Projection d'ombre.

Vérône.

 

 

 

 

 

Déchets d'oeuvre n°6 : Réf 26.04.37
 

Tableau sculptural de la série "Déchets d’œuvre".

 

Le "26.04.37" à failli être un lundi paisible, jour de marché...

 

Interprétation de l’œuvre de Picasso "GUERNICA"

 

Tableau réalisé avec des pièces de machines HS travaillées en incrustation dans la résine, sur fond de cadre à 3 niveaux en galva vernis.

77cmX62cm.

 

Vérône

 

 

 

 

 

Déchets d'oeuvre n°7 : La chambre IA-20-100

 

Interprétation de l’œuvre de Picasso "GUERNICA"

 

Tableau réalisé avec des pièces d'ordinateur HS travaillées en incrustation dans la résine, sur fond de cadre bois.

Interprétaton de "La chambre" de Van Gogh.

 

40cmX30cm.

 

Actualité

Vous trouverez sur mon nouveau site Internet toutes les informations me concernant et celles relatives à mes expositions et créations.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Bienvenue sur "T'es unique" un site web qui unit l'univers de l'artiste Vérone et une boutique en ligne